jeux
»  »  »  »  »

Jeu Oozing Forever

  • 3,5
2 avis

Des scientifiques se sont emparés d'une forme extraterrestre issue d'une météorite, mais elle a besoin du liquide vert visqueux qui l'entoure pour survivre...
Cette créature aimerait retrouver sa liberté, alors aidez-la ! Pour déplacer cette boule vivante, utilisez votre souris, elle prendra alors la direction du curseur. En cliquant, le personnage pourra sauter, mais le saut nécessite un léger temps de rechargement. Pour ouvrir les portes ou vous débarrasser de certains ennemis, chargez la créature en électricité sur des bornes (plateformes électriques). Dans tous les cas, évitez les rayons solaires émis par les drones, votre héros y est extrêmement sensible... ! Bonne chance.


 
Touches à jouer:Déplacer la créature

Thèmes associés: jeux d'aventure, jeux de boules, jeux de garçon, jeux stressants

Catégorie associée: jeux d'action

Question / astuce: Soyez le premier à poser une question ou donner une astuce sur Oozing Forever

Aidez la créature extraterrestre à s'échapper des laboratoires qui la retiennent, mais attention à la converser dans son liquide vert, elle en a besoin pour survivre. Oozing Forever se joue à la souris.


Solution du Jeu Oozing Forever Gratuit




Jeux Gratuits comme Oozing Forever


jeux d'aventure

Jeu The Gentleman
The Gentleman
Jeu Plazma Burst
Plazma Burst
Jeu Graveyard Maniacs
Graveyard Maniacs
Jeu War Heroes
War Heroes

jeux de boules

Jeu Unroll Me
Unroll Me
Jeu Xmas Fever
Xmas Fever
Jeu Pétanque 3D
Pétanque 3D
Jeu Bround
Bround

jeux de garçon

Jeu Parapop
Parapop
Jeu Marvel Tribute
Marvel Tribute
Jeu Santalicious
Santalicious
Jeu Zombo Buster
Zombo Buster

jeux stressants

Jeu Bombfall
Bombfall
Jeu Last Egg Alive
Last Egg Alive
Jeu Festival de Noël
Festival de Noël
Jeu CG Mario (level pack)
CG Mario (level pack)



Avis sur Oozing Forever


profil de Belen

  • 5
Pas mal de labyrinthes, mais ils ne sont pas trop durs, à par pour les derniers. Sinon le jeu est très drôle.

Posté par Belen

profil de manevan

  • 2
NUL DE CHé nul

Posté par manevan